Sartilly, le pays du cheval

Raid hippique
au détour d'un chemin
concours de poulinières
concours hippique
concours de poulinières
équi'fête

Le village aux sept collines

Vue de Sartilly depuis la cité du Bourg-Robert

Mirande, La Moricière, La Chandaveinerie, Le Tilleul, Le Bourg, La Cosnière, Le Chesnay, Sartilly est un village aux sept collines comme ... Rome.

Sartilly doit probablement son nom au latin "Sartum" ou "Essartum" qui signifie "lieu défriché". Les premiers écrits concernant le fief de Sartilly datent du IX ème siècle. Deux siècles plus tard, un seigneur de Sartilly participe à la conquête de l'Angleterre. Paroisse dépendant pendant longtemps du doyenné de Genêts, il faudra attendre la Révolution pour que Sartilly supplante Genêts en devenant chef-lieu de canton. Sa population est alors de l'ordre de 900 habitants. Après un pic de 1309 habitants en 1866, la démographie décline. Depuis une vingtaine d'années, la tendance est nettement inversée avec une augmentation de la population de 1,9% par an et le cap des 1600 habitants a été franchi en 2015. 

Vers le haut

L'église

église Saint Pair et monument aux morts

La construction de l'église actuelle dura de 1858 (année de pose de la première pierre) à 1902 où la flèche fut terminée. Monsieur Théberge en est l'architecte.

La construction du clocher devait être digne du statut administratif de Sartilly et en harmonie avec la nef et la sacristie. Les plans furent confiés à Henri Rauline, qui participait à la construction du Sacré-Cœur de Montmartre (dont il réalisa les coupoles) et qui était originaire de Saint-Pierre Langers. Pour la petite histoire, il offrit à Sartilly le coq qui surmonte la flèche et qui était initialement destiné à la cathédrale d'Amiens.

 

Le portail roman

Le portail roman de l'église rappelle que la paroisse de Sartilly est très ancienne et qu'un modeste lieu de culte entouré d'un cimetière se trouvait à la place de l'église actuelle. Ce portail est, selon les spécialistes,  le plus beau de l'Avranchin. Il fut sauvé de la destruction par l'architecte (Monsieur Théberge, d'Avranches), conscient de la beauté de cette pièce architecturale : " c'est un plein cintre surbaissé , portant une guirlande extérieure losangée en dents de scie et une autre, un peu plus bas, décorée de têtes de clous ; ce cintre est soutenu par des colonnettes et des chapiteaux". De l'église primitive, il reste également les fonts baptismaux replacés dans l’église et mis en valeur grâce au travail de Raymond Potier, tailleur de pierre et sculpteur bénévole, ainsi qu'un Christ en cuivre ciselé du XIIIe siècle.  

portail roman
christ (hauteur 40 cm)
fonts baptismaux

Détails du portail roman

tête sculptée
chapiteau
besants

Monument aux fusillés de Souain

Sartilly est un des rares lieux qui maintiennent le souvenir des exactions commises par les conseils de guerre du conflit 1914-1918. Dans son cimetière, un mémorial dédié aux 4 caporaux de Souain, fusillés pour l'exemple, le 17 mars 1915. A côté, la tombe de Blanche, veuve du caporal Maupas, qui pendant 19 ans lutta avec courage et obstination pour la réhabilitation de son mari et de ses trois camarades, obtenue le 3 mars 1934.

 

Cette tragédie a fait l'objet de nombreux livres, films, pièces de théâtre. On peut noter ces dernières années la pièce de Jean-Paul Alègre : Blanche Maupas, l'amour fusillé, celle d'Yvette Sauvage-Lelong : La Veuve Maupas et le téléfilm Blanche Maupas, réalisé par Patrick Jamain et diffusé la 1ère fois le 11 novembre 2009 sur France 2.

 

 

Ci-contre, l'affiche de la pièce Blanche Maupas, l'amour fusillé, jouée par la troupe Berlimbimbroque (novembre 2014).

 

 

téléchargements en pdf

2 pages sur l'affaire, cliquez ici pour lire (fichier libre de droit).

Dernière lettre de Théophile Maupas à son épouse Blanche, cliquez ici pour lire (fichier libre de droit).

 

 

Sartilly aujourd'hui et demain

la Zone d'activités

 

Si le portail roman et le monument aux fusillés de Souain sont des incontournables d'une découverte de Sartilly, il est bien agréable de s'attarder, un vendredi matin, sur la place de la Mairie où se tient le marché, particulièrement actif et achalandé l'été.

Un riche passé n'empêche pas de préparer l'avenir. Un oeil averti saura remarquer que la commune se transforme. Ces dernières années, de nouveaux commerçants et artisans se sont installés à Sartilly grâce, en particulier, à la réalisation de la zone d'activités communautaire, route de Carolles.  Sur ce même axe, le Super U, la salle culturelle, le lotissement du Fonteny donnent à Sartilly l'allure d'une petite ville dynamique.

 

Actualités
En novembre 2015, les conseils municipaux d’Angey, Champcey, La Rochelle Normande, Montviron et Sa...

Saint Auguste Chapdelaine

Sartilly fait partie de la paroisse Saint Auguste Chapdelaine. Né le 6 janvier 1814, à La Rochelle Normande, commune limitrophe de Sartilly, cet enfant d'agriculteurs est mort en Chine, supplicié, à l'âge de 42 ans. A 20 ans, il entre au séminaire. Ordonné prêtre à 29 ans, il est nommé vicaire à Boucey. Après sept ans de ministère dans cette paroisse située près du Mont-Saint-Michel, il est admis aux Missions étrangères de Paris. En 1852, il embarque pour la Chine. Le long voyage lui permet d'apprendre la langue chinoise. Il parvient enfin, deux ans plus tard, sur la terre de mission qu'il s'est vu confier : le Kouang-Si. Il sera le Père Ma pour les chrétiens qu'il a rejoints. Il n'est pas le bienvenu pour les autorités locales et sa mission est de courte durée. Arrêté avec vingt-cinq autres chrétiens, accusé d'entraîner le peuple à la révolte, il subit le supplice de la cage et meurt en martyr le 29 février 1856. Déclaré Vénérable le 2 juillet 1899 puis proclamé Bienheureux le 27 mai 1900, il est canonisé par Jean-Paul II, le 1er octobre 2000 avec 119 martyrs de Chine. Bien avant sa canonisation, de nombreuses églises, comme l'église Saint-Pair de Sartilly, lui ont rendu hommage par la réalisation de statues et de vitraux. C'est le saint local, par excellence.

10ème anniversaire

Livret disponible :

Église de la Rochelle Normande   Églises de la paroisse de Sartilly

 

Cliquez sur l'image pour parcourir le livret.

Haut de Page

© 2006-2016 Commune de Sartilly Plan du Site | Contacts | Mentions Légales